19 bis rue de la cigogne 45100 Orléans
19 bis rue de la cigogne 45100 Orléans

Orthodontie Dépistage précoce: Les Déficits fonctionnels

La Respiration, la Déglutition, et parfois même la Posture d'un enfant ont une incidence sur la croissance de sa Face et de ses Mâchoires. Certains déficits peuvent engendrer des malocclusions mais pas seulement. Ils influencent la sphère ORL (rhumes et otites à répétition, allergies) et influencent la qualité du sommeil, et la croissance en général. Les dépister tôt redonne une vraie chance à ces enfants

En cabinet dentaire parce que nous avons la chance de voir des enfants très tôt nous sommes en première ligne dans le dépistage des déficits fonctionnels.


Mais qu'est-ce qu'un déficit fonctionnel? De quelles fonctions parle-t'on?


Les fonctions qui nous interessent sont au nombre de 3:


La Respiration, la Déglutition et l'activité des muscles du menton et des lèvres


Ces 3 fonctions "modèlent" littéralement la face et les machoîres par leur action réciproque.Si elles sont correctes la croissance est harmonieuse, par contre si l'une ou plusieurs d'entre elles est déficiente, la croissance sera disharmonieuse entraînant un visage disgracieux et des encombrements dentaires.

La Respiration:

C'est la plus importante des fonctions car elle provoque à elle seule un enchaînement défavorable.


Normalement la respiration doit être NASALE: Dans ce cas l'air est dépoussiéré, réchauffé et humidifié. Ces 3 conditions sont indispensables et physiologiques.


Chez le déficient respiratoire la respiration est BUCCALE: dans ce cas aucune des 3 conditions ci-dessus n'est remplie.


L'air n'est pas dépoussiéré et cela entraîne des allergies


L'air n'est pas humidifié ni réchauffé et cela entraîne une secheresse des muqueuses oro-pharyngées et de la trompe d'Eustache (oreille interne) qui s'enflamment et provoquent des rhumes et otites à répétitions.


L'enfant qui à le nez constamment bouché n'a plus d'autre choix que de respirer par la bouche et la boucle est bouclée il devient un respirateur buccal. Nous verrons plus loin comment le traiter.

La Fonction Linguale et la Déglutition:

pos langue 2
pos langue 2

Normalement la langue au repos doit être HAUTE appliquée au palais en arrière des dents de devant sans les toucher. Ce faisant la langue repousse les dents de derrière vers l'extérieur et "modéle" le palais qui sera large et formera une arcade étendue avec suffisamment de place pour toutes les dents. Le palais qui est le "plafond" de la bouche est aussi le "plancher" du nez. S'il est large l'enfant respire bien. Sinon...


A la déglutition (quand on avale) les molaires se serrent et la langue s'appuie fortement au palais pour projeter les aliments dans le pharynx.Le déficient Lingual a une position de langue  BASSE Cliquez sur "Soft Tissue Dysfunction Composite Video (English subtitles)"


Le palais sera étroit et donc incapable d'accueillir toutes les dents, mais aussi l'enfant (et l'adulte qu'il sera plus tard) aura plus de mal à respirer puisque le plancher du nez sera lui aussi étroit.


A la déglution la langue s'interpose entre les dents de devant et projette les Incisives supérieures vers l'avant (dents de Lapin) ou provoque une béance entre les Incisives du haut et du bas signe avant-coureur d'une future malocclusion.


Vous comprenez que tout s'enchaîne:


Une position de langue basse déforme le palais et entraîne un déficit respiratoire. Un respirateur buccal va devoir positionner sa langue en bas pour que l'air puisse passer par la bouche. (essayez de respirer par la bouche en plaquant la langue au palais, c'est quasi-impossible).


En général les 2 dysfonctions COHABITENT  et s'auto-entretiennent:

Quels sont les signes?

Ils sont facilement détectables:


- Yeux cernés (un enfant ne DOIT PAS  avoir de cernes)


- Lèvres sèches (pas toujours)- Si la respiration buccale est diurne et nocturne l'enfant a constamment la bouche ouverte (même pour manger et il se fait constamment rabrouer par ses parents)


- Surveillez la respiration pendant le sommeil et écoutez si la respiration se fait par le nez ou la bouche car certains enfants ne respirent par la bouche que la nuit.


- Demandez à l'enfant de respirer par le nez en fermant la bouche si vous ressentez qu'il "fait un effort" il est probable qu'il finira très vite par ouvrir la bouche pour retrouver son souffle.


Le respirateur buccal est souvent enrhumé, parfois allergique, parfois sujet à des otites.

sousa exo
sousa exo

Son sommeil est de mauvaise qualité, il se réveille au milieu de la nuit, ronfle parfois, fait parfois de nombreux cauchemards, transpire la nuit, défait ses draps, est irritable, anxieux, parfois même dans les cas les plus sévères hyperactif.


Parenthèse sur l'enfant hyperactif: Un respirateur buccal inspire et expire à une fréquence 3 fois plus rapide qu'un respirateur nasal avec des temps de pose (apnées). Cela entraîne une accélération du rythme cardiaque et une augmentation par moments du taux de CO² dans le sang. Ces 2 conséquences physiologiques sont anxiogènes, facteurs d'excitation et peuvent entraîner une hyperactivité dans les cas les plus sévères.


Son réveil est difficile, il se réveille fatigué: la respiration buccale fait le lit des futures apnées du sommeil.


Ces signes doivent vous alerter et vous pousser à consulter.


A lire aussi:

3 ème dysfonction: L'hyperactivité de la musculature périorale


Menu principal de l'Orthodontie CLIQUEZ ICI


"Education fonctionnelle  L'Orthodontie "BIO"

Dernière mise à jour le: 06/05/2020

Article rédigé par le praticien