La fonction linguale et la déglutition atypique

 

 La Fonction Linguale et la Déglutition:

 

Normalement la langue au repos doit être HAUTE appliquée au palais en arrière des dents de devant sans les toucher. Ce faisant la langue repousse les dents de derrière vers l'extérieur et "modéle" le palais qui sera large et formera une arcade étendue avec suffisamment de place pour toutes les dents. Le palais qui est le "plafond" de la bouche est aussi le "plancher" du nez. S'il est large l'enfant respire bien. Sinon...

A la déglutition (quand on avale) les molaires se serrent et la langue s'appuie fortement au palais pour projeter les aliments dans le pharynx.

Le déficient Lingual a une position de langue  BASSE Cliquez sur "Soft Tissue Dysfunction Composite Video (English subtitles)"

Le palais sera étroit et donc incapable d'accueillir toutes les dents, mais aussi l'enfant (et l'adulte qu'il sera plus tard) aura plus de mal à respirer puisque le plancher du nez sera lui aussi étroit.

A la déglution la langue s'interpose entre les dents de devant et projette les Incisives supérieures vers l'avant (dents de Lapin) ou provoque une béance entre les Incisives du haut et du bas signe avant-coureur d'une future malocclusion.

Vous comprenez que tout s'enchaîne:

Une position de langue basse déforme le palais et entraîne un déficit respiratoire. Un respirateur buccal va devoir positionner sa langue en bas pour que l'air puisse passer par la bouche. (essayez de respirer par la bouche en plaquant la langue au palais, c'est quasi-impossible).

En général les 2 dysfonctions COHABITENT  et s'auto-entretiennent:

Lire la suite: L'hyperactivité de la musculature des lèvres et du menton: CLIQUEZ ICI

Article rédigé par le praticien le 20/11/2015