Apnée du sommeil: Un véritable problème de santé publique

Le syndrôme d'Apnée Obstructive du Sommeil (SAOS) de l'adulte commence à être bien connu du grand public. Il n'en est pas de même pour l'enfant. Il est pourtant aujourd'hui prouvé que les enfants en sont aussi victimes avec des conséquences très graves sur leur état physique, intellectuel et psychologique

En termes de prévention, les praticiens spécialisés en Orthodontie ont un rôle tout particulier. L’orthodontiste devra anticiper l’apparition de ces troubles chez les jeunes enfants en intervenant sur la croissance faciale, en proposant notamment un traitement orthodontique qui aménage une cavité respiratoire plus importante. Mais au-delà des orthodontistes, tous les chirurgiens-dentistes libéraux sont concernés

 

Quels sont chez l'enfant les signes d'apnée du sommeil?

SIGNES DIURNES
Céphalées matinales
Accès de sommeil non réparateurs (réveil difficile)
Troubles de la mémoire
Difficultés de concentration
Troubles du comportement (Anxiété, irritabilité, Hyperactivité)
Comportements automatiques


SIGNES NOCTURNES

Sueurs nocturnes: Très révélateur

Nycturie (envie d'aller faire pipi la nuit). Un enfant qui dort bien n'a pas besoin de se lever la nuit pour faire pipi. ce signe est donc aussi très révélateur

Ronflements

Grincements de dents (bruxisme)
Sommeil agité (les draps sont défaits le matin)
Éveils nocturnes (extrêmement anxiogènes chez l'enfant)
Énurésie
Somnambulisme

 

Qui traite le ronflement et l'apnée du sommeil ?

La prise en charge des patients souffrant d’apnée du sommeil et de ronflement est pluridisciplinaire.

Pour l'enfant:

Certaines professions sont en premiére ligne pour le dépistage: Pédiâtres, ORL, Chirurgien-dentistes et Orthodontistes, Ostéopathes.

 

Le traitement chez l'enfant s'il est entrepris suffisammment tôt peut permettre au futur adulte d'éviter de développer le SAOS. Il consistera à jouer sur les phénomènes de croissance faciale pour ménager un espace compatible avec un  meilleur passage de l'air. Les éducateurs fonctionnels font partie de l'arsenal thérapeutique et figurent parmi les meilleurs outils. En effet ils propulsent la mandibule mais de manière douce contrairement à certains appareillages munis de bielles métalliques plus brutaux (en particulier pour les articulations temporo-mandibulaires).

Mais leur supériorité par rapport aux autres appareillages réside surtout dans le fait qu'ils protègent les arcades dentaires des forces responsables du défaut de croissance faciale et qu'ils éduquent l'enfant à supprimer ces forces musculaires parasites.

Un bilan respiratoire sera également entrepris par l'ORL  qui décidera le cas échéant de l'ablation des amygdales et des végétations si celles-ci sont obstructives

 

Pour l'adulte:

Pneumologues, Neurologues, O.R.L., Cardiologues, Stomatologues, Chirurgiens-dentistes, Orthodontistes vont être amenés à collaborer, à travailler en réseau, voire à monter des consultations spécialisées multidisciplinaires pour dépister, diagnostiquer, poser l’indication et éventuellement équiper le patient adulte d'une orthèse d'avancée mandibulaire.


L’échange d’opinions et d’expertises permettra d’offrir au patient la solution la plus adaptée à sa pathologie. 

le chirurgien-dentiste :

 Dans la majorité des cas traités par le chirurgien-dentiste, les patients sont adressés par des correspondants d’autres disciplines (ORL, somnologues, neurologues, etc.) dans le seul but de mettre en place un traitement orthétique.

Deux possibilités : 
soit l’orthèse constitue un traitement de confort du ronflement
soit elle est utilisée à des fins médicales dans le traitement d’un SAOS modéré ou, après le refus par le patient du traitement par pression positive continue, pour soigner un SAOS plus sévère

Du dépistage au traitement, le chirurgien-dentiste est amené à devenir un acteur incontournable de la prise en charge des troubles du sommeil. 

En termes de prévention, les praticiens spécialisés en ODF ont un rôle tout particulier à jouer L’orthodontiste devra  anticiper l’apparition de ces troubles chez les jeunes enfants en intervenant sur la croissance faciale, en proposant notamment un traitement orthodontique qui aménage une cavité respiratoire plus importante. Mais au-delà des orthodontistes, tous les chirurgiens-dentistes libéraux sont concernés.

Collaboration entre spécialistes du sommeil
le médecin qui suit le patient pour son trouble respiratoire du sommeil va initier la prescription du traitement par orthèse puis contrôler l’efficacité du traitement.
le spécialiste dentaire va confirmer la prescription et équiper le patient de l’orthèse. À partir de documents établis par le médecin du sommeil et de l’examen clinique qu’il réalise à son cabinet, le chirurgien-dentiste doit en effet être capable de déterminer les modalités de réalisation du traitement souhaité par le médecin. On ne traite pas de la même manière un patient édenté complet du maxillaire et un bruxomane
Le chirurgien-dentiste est amené à élargir son champ de vision. 
En amont du traitement, il doit devenir l’acteur du dépistage des SAOS. 
En aval, en cas d’échec de la ventilation par pression positive continue, il peut prescrire et réaliser l’orthèse.
tout au long du traitement, le chirurgien-dentiste assurera non seulement le suivi de l’appareillage, mais aussi l’évolution des dents et du parodonte.

 

Les mécanismes du ronflement et l'apnée du sommeil 

Le Ronflement est dû à la vibration du voile du palais et de la luette sous l'accélération du passage de l'air (inspiration). Cette accélération intervient pendant une obstruction partielle ou suite à une obstruction complète des voies aériennes supérieures au niveau du pharynx. 

De nombreux problèmes dont nous souffrons pendant la journée - fatigue, somnolence, hypertension, accidents vasculaires - sont liés à des troubles respiratoires du sommeil, notamment le syndrome d'apnée obstructive du sommeil (S.A.O.S) qui se manifeste par des pauses respiratoires suivies de ronflements bruyants. 
L'apnée obstructive du sommeil est une forme sévère du ronflement qui aura évolué, notamment avec l'âge ou la prise de poids.

Sommeil réparateur.
Traitement du ronflement et apnées du sommeil : de nombreuses études cliniques ont démontré l'efficacité des orthèses d'avancée mandibulaire sur mesure. Cette efficacité se traduit généralement par une diminution de la somnolence, une moindre fatigue, une meilleure qualité de sommeil. . 


Apnée du sommeil et ronflements sont extrêmement fréquents et font partie des troubles respiratoires du sommeil : 

Le SAOS (syndrome d'apnées obstructives du sommeil ) se définit par la survenue répétitive, au cours du sommeil, d'obstructions complètes ou partielles des voies aériennes supérieures, responsables d'apnées ou d'hypopnées.

Les scientifiques estiment que les patients apnéiques non-traités ont :
2,8 fois plus de risque d'accident cardio-vasculaire mortel
2,4 fois plus de risque d'accidents vasculaires cérébraux
2,9 fois plus de risque d'hypertension artérielle

Une étude (1) suisse a montré qu'un apnéique non-traité avait un risque jusqu'à 15 fois plus important d'avoir un accident de la route ! 
(1) Horstman S. et coll. Sleep. 2000 May 1;23(3):383-9. 
2 - Pourquoi doit-on réaliser un traitement ?

Trop souvent les problèmes de ronflement sont pris à la légère alors que ceux-ci peuvent cacher un syndrome d’apnée du sommeil.

Si elle n’est pas traitée, l’apnée du sommeil a des conséquences importantes.

Pour la santé :
à court terme: fatigue au réveil, somnolence, dépression 
à moyen terme, risque accru d’hypertension et de problèmes cardio-vasculaires.

Aujourd’hui de nombreux apnéiques ne sont pas conscients de leur maladie et cherchent à traiter les conséquences (fatigue, somnolence, dépression) plutôt que la cause : l’apnée du sommeil.

Pour retrouver une qualité de vie :
Lors d'un examen polysomnographique, les patients découvrent que leur ronflement peut dépasser le seuil de 84 décibels, soit 10 décibels de plus qu'un aspirateur! 
Les personnes qui ronflent dorment avec beaucoup d'interruptions à cause du bruit lié aux "prises d'air". Elles se réveillent fatiguées. 
Par ailleurs les ronflements bruyants interdisent une vie de couple normale (chambre à part). 
Les visites chez les amis et la vie en communauté devient très compliquée, voire impossible.

Seul votre médecin est apte à juger de l’intérêt thérapeutique de ce dispositif médical pour traiter votre condition.

Une fois la prescription établie, vous pouvez vous adresser à des spécialistes dentaires qui ont été formés à la pose et au réglage de l'orthèse

Rôle du spécialiste dentaire

Le spécialiste dentaire – chirurgien-dentiste, orthodontiste ou stomatologue – joue un rôle prépondérant dans la prise en charge du patient.

Le spécialiste dentaire va  chez l'adulte

Valider que le patient est apte à porter une orthèse et prendre les empreintes (Visite 1)

Assurer la pose de l’orthèse (Visite 2)

Assurer le suivi du patient et éventuellement ajuster le réglage de l’avancée mandibulaire (Visite 3)

Consulter : les étapes de la prise en charge

 

Problème de santé publique:

L'individualisation du syndrome d'apnées obstructives du sommeil (SAOS) est relativement récente puisqu'elle remonte en 1976. Dans les centres d'études du sommeil, ce syndrome d'apnées est à l'origine de 43 à 59% des consultations pour hypersomnolence diurne et de 6 à 29% des consultations pour insomnie chronique. 


De part le retentissement sur la vigilance diurne de ces troubles du sommeil, le SAOS a un net impact sur la qualité de vie des patients. Apparaissent des troubles de l'attention et de la mémoire, une irritabilité, une certaine morosité voire un syndrome dépressif avec une détérioration des rapports familiaux et professionnels.
Les troubles de la vigilance ainsi que les fréquentes complications cardio- et cérébro-vasculaires du SAOS en font un véritable problème de santé publique


Ces spécialistes expérimentés doivent être : 
Formés sur leur rôle dans le processus de mise à disposition de l’orthèse
Equipés pour assurer réglages et retouches de l’orthèse lorsque ceci est nécessaire
Informés sur les pathologies concernées et le rôle des orthèses

Quand doit-on réaliser un traitement ?

Si vous ronflez de façon régulière et importante, il est recommandé de consulter un médecin spécialisé dans ces pathologies afin de mieux comprendre la cause et l’étendue du problème. 

Si un syndrome d’apnée du sommeil est suspecté, un enregistrement du sommeil sera effectué afin de quantifier la sévérité de la pathologie et des risques associés.
Cet examen simple peut être effectué au sein d’un centre du sommeil ou à domicile. 

La somnolence pendant la journée est une des conséquences majeures du syndrome d’apnée obstructive du sommeil. En effet les efforts et pauses respiratoires vont provoquer des micro-eveils corticaux et perturber de façon significative le cycle de sommeil. 

Les phases de sommeil réparateur (phases III et IV dites de sommeil lent profond) vont diminuer voire disparaître. Le patient se réveille fatigué, voire souvent en proie à des maux de têtes.

Petit questionnaire permettant d'engager la discussion avec le praticien : 
Ronflez-vous toutes les nuits ?
Ces ronflements gênent-ils votre entourage ?
Faites-vous des pauses respiratoires pendant la nuit ?
Avez-vous souvent des maux de tête au réveil ?
Vous réveillez-vous fatigué(e) même après une nuit de sommeil complète ?
Vous sentez-vous fatigué(e) pendant la journée ?
Vous endormez-vous facilement au cinéma, devant la TV ?
Avez-vous tendance à vous endormir dans les transports et en voiture ?
Avez-vous des problèmes d’hypertension ?

 

En quoi consiste le traitement du ronflement et apnée du sommeil ?

L'orthèse d'avancée mandibulaire

 C"est un dispositif médical qui permet de maintenir la mâchoire inférieure en position avancée pendant le sommeil.

Cette avancée mécanique libère le passage de l’air au niveau du pharynx et diminue le phénomène d’obstruction.

Dans tous les cas, pour les problèmes de ronflement et d’apnée du sommeil, les spécialistes conseillent de :

Suivre un régime pour perdre du poids si vous présentez une surcharge pondérale

Eviter la prise d’alcool en soirée

Diminuer votre consommation de cigarettes

En effet, prise de poids, alcool et tabac diminuent le tonus des tissus du pharynx pendant la nuit et donc favorisent les obstructions respiratoires.

Mécanisme d'action 

L'orthèse retient la mandibule en position avancée ce qui avance la base de la langue et provoque un élargissement des voies aériennes supérieures au niveau du pharynx avec une double conséquence:

Le risque d’obstruction partielle ou totale du pharynx diminue, réduisant le nombre d’apnées et d’hypopnées, sources des micro-éveils.

La vitesse de l’air inspiré diminue, réduisant les vibrations des parties souples, génératrices des ronflements.

 

L'orthèse d'avancée mandibulaire type O.R.M. est simple et facile à utiliser pour le patient.

Elle est légère, souple, de pose aisée, réglable en fonction des particularités de chaque cas, permettant au patient de boire s’il en éprouve le besoin et surtout elle n’entraîne aucune sécheresse de la bouche.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Article rédigé par le praticien le 18/10/2012